Il se passe tou­jours quelque chose au Papil­io­ra­ma – une chose qui plaît à nom­bre de nos vis­i­teurs.

L’un des buts du Papil­io­ra­ma est d’être une insti­tu­tion dynamique et de régulière­ment présen­ter quelque chose de nou­veau. C’est égale­ment une volon­té de l’équipe, qui aime créer, mais égale­ment une néces­sité, car le Papil­io­ra­ma existe grâce à la fidél­ité de ses vis­i­teurs qui revi­en­nent voir les expo­si­tions chaque année, voire même plus sou­vent.

Les nou­veautés peu­vent être des réno­va­tions d’expositions ou d’infrastructures, ou de nou­velles. En ce moment les chantiers en cours sont tous situés à l’extérieur. L’un est déjà vis­i­ble pour les vis­i­teurs : un bâti­ment qui rap­pelle une « pala­pa » mex­i­caine est actuelle­ment en con­struc­tion à côté de la place de jeu. Ici, les vis­i­teurs pour­ront bien­tôt prof­iter d’une grande ter­rasse ombragée sous un beau toit en bois, et s’y désaltér­er ou manger une glace sans devoir remon­ter jusqu’au restau­rant. Des groupes pour­ront y organ­is­er leur soirée d’été dans une belle ambiance, et à l’abri des gouttes si celles-ci devaient se met­tre à tomber. 

Le deux­ième chantier est juste à côté, et se con­jugue au naturel : une très impres­sion­nante mai­son en saule, prob­a­ble­ment l’une des plus grandes de Suisse, prend pro­gres­sive­ment forme. Sous un grand dôme d’arbres vivants se trou­ve une jolie fontaine en pierre naturelle. Cette oasis verte est appelée à devenir un lieu de paix et de détente. 

Le troisième chantier se trou­ve en coulisse, mais il est d’une grande impor­tance pour notre insti­tu­tion. A côté du Jun­gle Trek, l’ancienne serre d’appoint a été démon­tée pour faire de la place pour une nou­velle serre beau­coup plus grande. Cette opéra­tion presque impro­visée en dernière minute a été déclenchée à un don inat­ten­du, à savoir une serre entière provenant d’une anci­enne pépinière de Lau­pen. Cette serre en excel­lent état datant de 2005 seule­ment, servi­ra comme aupar­a­vant à cul­tiv­er des plantes pour les dômes trop­i­caux du Papil­io­ra­ma et du Jun­gle Trek. Pour la Fon­da­tion Papil­io­ra­ma, il est impor­tant d’être capa­ble de pro­duire ses pro­pres plantes : celles du Jun­gle Trek sont rares et dif­fi­ciles à trou­ver en Europe, ce pour quoi nous les mul­ti­plions afin d’en assur­er la survie à long terme. En ce qui con­cerne les plantes de la serre à papil­lons, il est essen­tiel qu’elles ne soient pas traitées avec des pes­ti­cides sys­témiques comme les néon­i­coti­noïdes, qui tueraient tous nos papil­lons rapi­de­ment. La serre com­pren­dra égale­ment deux autres sec­tions : une quar­an­taine com­plète­ment séparée du bâti­ment prin­ci­pal, ain­si qu’un éle­vage pour les oiseaux du Jun­gle Trek.  Selon le principe zéro-couliss­es, la serre sera en par­tie acces­si­ble au pub­lic.

Toute l’équipe se réjouit déjà des prochains pro­jets à venir dans les prochains mois. On ne s’ennuie jamais au Papil­io­ra­ma !


Shipstern

Wir schützen 400 kmTropenwald in Belize.

Member of: