Le Papil­io­ra­ma est une Fon­da­tion d’utilité publique, dont la voca­tion est de sen­si­bilis­er le pub­lic au sort des forêts trop­i­cales et de la bio­di­ver­sité en général, en plongeant le vis­i­teur au cœur-même de ses expo­si­tions vivantes. Une fon­da­tion sœur du Papil­io­ra­ma (l’ITCF) pro­tège con­crète­ment plus de 11’000 hectares (110 km2) de nature trop­i­cale au Belize en Amérique cen­trale.

Le Papil­io­ra­ma est né de l’imagination de son fon­da­teur, Maarten Bijleveld van Lex­mond, un biol­o­giste néer­landais. Avec sa femme Cathe­line, il a fondé le pre­mier Papil­io­ra­ma dans le can­ton de Neuchâ­tel en 1988. Le 1er jan­vi­er 1995, le Papil­io­ra­ma a été détru­it par un incendie majeur. Grâce à une énorme vague de sol­i­dar­ité nationale, la mai­son trop­i­cale a été recon­stru­ite la même année. Le Papil­io­ra­ma n’ayant guère pu se dévelop­per en rai­son du manque d’espace à Marin, la mai­son trop­i­cale a été trans­férée à Kerz­ers, au cœur de la region des trois lacs, en 2003. Depuis lors, l’institution est dirigée par le directeur Cas­par Bijleveld, le fils du cou­ple fon­da­teur.

Le Papil­io­ra­ma et le Noc­tura­ma à Kerz­ers ont été ouverts au pub­lic en 2003. Vien­nent ensuite l’ouverture du mini­zoo, de la place de jeu et du jardin des papil­lons suiss­es (aujourd’hui Chli­tier­l­izäut) à l’extérieur. Le troisième dôme trop­i­cal, le Jun­gle Trek, a été achevé en 2008. L’établissement s’enrichit con­stam­ment de nou­velles expo­si­tions de plus petite enver­gure.

Shipstern

Nous protégeons 400 km2 de forêt tropicale au Belize.

Shipstern

Wir schützen 400 kmTropenwald in Belize.

Member of: