Systématique

OrdrePele­can­i­formes
FamilleArdei­dae
Sous-famille
GenreButorides
ExpèceButorides stri­a­ta

Il existe au moins une douzaine de sous-espèces du Héron strié. Il n’est d’ailleurs pas improb­a­ble que cer­taines soient car­ré­ment des espèces dif­férentes; leur répar­ti­tion presque cos­mopo­lite est un argu­ment qui va dans ce sens. Mal­heureuse­ment, les con­nais­sances et les études sur ce ou ces hérons restent très mai­gres et ne per­me­t­tent pas encore de clar­i­fi­er la sys­té­ma­tique.

Description

Le Héron strié, avec une longueur de 44 cm et une enver­gure de 56 cm, est un petit représen­tant de la famille des Ardéidés. Le plumage est gris bleu sur le dos et sur les ailes. Le ven­tre et la gorge sont blancs à brun beige. Le som­met de la tête est noir. Les pattes sont cour­tes et jaunâtres. Le bec bleuté est long, rec­tiligne et pointu. Il peut y avoir des vari­a­tions assez con­sid­érables entre les sous-espèces.

Biologie

Le Héron strié se nour­rit de petits pois­sons, d’amphibiens, d’insectes, d’araignées, de mol­lusques, de crus­tacés, de rep­tiles et par­fois de petits rongeurs. Le régime ali­men­taire varie selon la local­i­sa­tion et la sous-espèce, mais est tou­jours prin­ci­pale­ment con­sti­tué de petits pois­sons. Ce Héron est soli­taire, silen­cieux et très ter­ri­to­r­i­al. Il est surtout act­if du cré­pus­cule aux pre­mières heures du jour, mais il peut par­fois l’être en pleine journée. Il est con­nu pour avoir une tech­nique de pèche par­ti­c­ulière : il jette des appâts dans l’eau (insectes, feuilles, plumes) pour attir­er les pois­sons et les attrap­er plus facile­ment. Le Héron strié est un oiseau monogame qui con­stru­it un nid de brindilles d’environ 40-50 cm de diamètre dans des buis­sons ou dans des arbres. Il n’est jamais très haut par rap­port au sol, et fréquem­ment proche de l’eau. La femelle y pond 2-5 œufs bleu clair. Les deux par­ents s’occupent de la cou­vai­son et ensuite de l’éducation des poussins.

Habitat

L’aire de répar­ti­tion du Héron strié s’étend à l’Amérique du Sud, de l’ouest de l’Afrique au Japon et à l’Océanie. Cet oiseau est un habi­tant des milieux humides des régions trop­i­cales et sub­trop­i­cales. On le ren­con­tre autant près des eaux douces que salées. Il affec­tionne aus­si autant les milieux à forte cou­ver­ture végé­tale, comme les man­groves, que les zones dégagées comme des marais ou des vasières. On le voit aus­si par­fois sur les récifs coral­liens.

Menaces

Butorides stri­a­ta est une espèce com­mune et répan­due et n’est donc pas men­acée. Le Héron strié vit entre autres à Ship­stern, la réserve naturelle du Papil­io­ra­ma au Belize, en Amérique Cen­trale. À tra­vers cette réserve, et par l’élevage en Suisse, le Papil­io­ra­ma peut con­tribuer à la con­ser­va­tion de cette espèce. fffffff

Shipstern

Wir schützen 400 kmTropenwald in Belize.

Member of: