Systématique

OrdreLep­i­doptera
FamilleNymphal­i­dae
Sous-familleHeli­coni­inae
GenreDryadu­la
ExpèceDryadu­la phaetusaa

Description

L’Héliconius à ban­des noires a une enver­gure de 8.6 à 8.9 cm. Les mâles ont la face supérieure orange vive avec de larges ban­des noires. Les femelles sont plus ternes et leurs ban­des noires sont floues. La face ven­trale est plutôt brune, avec des ban­des orange jaune. Les ailes sont plus cour­tes et plus larges que chez les autres Heli­coni­inae; les antennes sont égale­ment plus cour­tes. Les che­nilles sont uni­for­mé­ment vio­lettes ternes ou orangées, avec beau­coup d’épines noires dures et héris­sées. La tête est plus fon­cée, bril­lante, avec deux larges cornes noires. Les chrysalides sont beiges à brunes, légère­ment en forme de S. Elles ont de petites boss­es sur le bas de l’abdomen. La tête porte deux larges cornes noires.

Biologie

Ce papil­lon se nour­rit de nec­tar de fleurs du genre Ascle­pias et de déjec­tions d’oiseau. Sa plante hôte est Pas­si­flo­ra tala­ma­cen­sis (Pas­si­flo­raceae). Les papil­lons de la famille des Nymphalidés ont la pre­mière paire de pattes réduite, et n’en utilisent donc que qua­tre pour marcher. Dryadu­la phaetusa est la seule espèce du genre Dryadu­la.

Habitat

L’aire de répar­ti­tion de Dryadu­la phaetusa s’étend du Mex­ique au nord du Brésil en pas­sant à tra­vers toute l’Amérique Cen­trale. L’Héliconius à ban­des noires habite les milieux per­tur­bés des plaines. On peut cepen­dant le ren­con­tr­er spo­radique­ment jusqu’à 1200m d’altitude. Il est extrême­ment rare de le trou­ver en forêt.

Menaces

Non défi­ni.

Shipstern

Wir schützen 400 kmTropenwald in Belize.

Member of: