Systématique

OrdreLep­i­doptera
FamilleNymphal­i­dae
Sous-familleNymphali­nae
GenreDoleschal­lia
ExpèceDoleschal­lia bisaltide

Description

La Feuille Secrète a une enver­gure de 6-7 cm. Le dessus des ailes est brun orange avec une très large bande brun fon­cé ou noire le long des marges externes. Les nervures sont fine­ment mar­quées de noir. La couleur de fond des ailes antérieures se dégrade en jaune doré en direc­tion de l’apex qui est noir avec quelques tach­es blanch­es. Les ailes postérieures se pro­lon­gent en une petite queue. Le dessous des ailes varie du rougeâtre au brun fon­cé en pas­sant par le brun vio­lacé et le verdâtre. Quelques tach­es blanch­es et des ocelles, ain­si qu’une ligne tra­ver­sant les deux ailes ver­ti­cale­ment ornent plus ou moins dis­tinc­tive­ment la face ven­trale. Le motif est cryp­tique et ressem­ble par­faite­ment à une feuille morte, surtout lorsque le papil­lon a les ailes fer­mées. Le corps est brun orangé dessus et blanc dessous. Il n’y a pas deux indi­vidus iden­tiques. Les che­nilles sont noires avec des tach­es blanch­es, bleues et rouges. Le corps porte des épines épars­es qui sont noires et ram­i­fiées. Les chrysalides sont jaunâtres avec de nom­breux points noirs. La « taille » est resser­rée, et la tête est bifide.

Biologie

D. bisaltide se nour­rit de nec­tar. Les plantes hôtes appar­ti­en­nent toutes à la famille des Acan­thacées, avec par exem­ple Asys­ta­sia ganget­i­ca ou Pseud­er­an­the­mum sp. La Feuille Secrète est un papil­lon diurne, mais les che­nilles sont noc­turnes. Le vol de D. bisaltide est puis­sant, direct et très rapi­de. Ce sont générale­ment des papil­lons soli­taires. Ils se reposent tou­jours avec les ailes fer­mées, de manière à pass­er inaperçu grâce à leur cam­ou­flage de feuille morte. Les papil­lons de la famille des Nymphalidés ont la pre­mière paire de pattes réduite, et n’en utilisent donc que qua­tre pour marcher.

Habitat

L’aire de répar­ti­tion de Doleschel­lia bisaltide s’étend de l’Inde à l’Australie, en pas­sant par le Sri Lan­ka, la Bir­manie, la Thaï­lande, la Malaisie, l’Indonésie, la Nou­velle Guinée et la Nou­velle Calé­donie. On ren­con­tre la Feuille Secrète autant dans les forêts pri­maires que sec­ondaires, jusqu’à 1400m d’altitude. Il fréquente le long des chemins forestiers, dans les petites clair­ières et en lisière de forêt.

Menaces

Non défi­ni, mais la destruc­tion mas­sive de son habi­tat représente un véri­ta­ble dan­ger pour cette espèce.

Shipstern

Wir schützen 400 kmTropenwald in Belize.

Member of: