Systématique

OrdreLep­i­doptera
FamilleNymphal­i­dae
Sous-familleHeli­coni­inae
GenreDione
ExpèceDione juno (le flam­beau argen­té)

Description

Le Flam­beau argen­té a la face supérieure des ailes orange. Les antérieures sont allongées, bor­dées de noir et avec deux mar­ques noires par­tant de la marge supérieure; la mar­que située le plus vers l’apex tra­verse entière­ment l’aile et rejoint la marge inférieure. Les ailes postérieures sont soit dou­ble­ment bor­dées de noir, soit bor­dée d’une seule large bande noire. Le dessous des ailes est parsemé de tach­es argen­tées aux reflets métalliques. Les che­nilles sont brunes et cou­vertes de toutes petites épines dures et héris­sées. La tête est brun fon­cé avec deux cour­tes cornes. Les chrysalides sont brun fon­cé, avec une échan­crure den­telée entre l’abdomen et le tho­rax, et les flancs forte­ment ren­flés.

Biologie

D.juno se nour­rit de nec­tar. Plantes hôtes:Passiflora viti­fo­lia, P. ala­ta, P. platy­lo­ba, P. edulis(Passifloraceae). Le Flam­beau argen­té vole quand le soleil est haut dans le ciel, sou­vent en com­pag­nie d’autres espèces comme Dione mon­e­ta, Dryas iulia et Agraulis vanil­lae. :Les papil­lons de la famille des Nymphalidés ont la pre­mière paire de pattes réduite, et n’en utilisent donc que qua­tre pour marcher.

Habitat

L’aire de répar­ti­tion de Dione juno s’étend à toute l’Amérique Cen­trale et à toute l’Amérique du Sud, ain­si qu’aux Petites Antilles. Ce papil­lon est présent sur les deux côtes (Atlan­tique et Paci­fique) jusqu’à 1200m d’altitude. Il est fréquent dans les milieux ouverts et per­tur­bés, mais on peut aus­si le ren­con­tr­er dans la canopée des forêts trop­i­cales pri­maires.

Menaces

Non défi­ni.


Shipstern

Wir schützen 400 kmTropenwald in Belize.

Member of: