Systématique

OrdrePer­ci­formes
FamilleCich­li­dae
Sous-famille
GenreCich­la­so­ma
ExpèceCich­la­so­ma uroph­thal­mus

Description

Le Cich­lide Maya mesure en moyenne 30 cm pour un poids d’environ 1 kg, mais cer­tains spéci­mens ont été reportés mesurant jusqu’à 40 cm de long. Le corps est allongé, assez haut, avec les flancs com­primés. La couleur de fond est vert olive, avec le men­ton, le cou et la poitrine rouges. Les bor­ds des nageoires dor­sale et cau­dale est égale­ment rougeâtre. Les flancs sont mar­qués de 5-7 ban­des ver­ti­cales vert fon­cé ou noirâtres. Une large tache noire cir­cu­laire entourée de blanc orne la base de la queue.

Biologie

C uroph­thal­mus est omni­vore, bien qu’une grande par­tie de sa nour­ri­t­ure soit carnée. Il mange ain­si des crevettes et autres crus­tacés, des pois­sons, des escar­gots, des plantes, des algues et par­fois même des détri­tus. Le Cich­lide Maya est ter­ri­to­r­i­al, et comme de nom­breux autres Cich­lides son com­porte­ment est plutôt agres­sif. Et il devient encore plus agres­sif pen­dant la péri­ode de repro­duc­tion où il défend ardem­ment ter­ri­toire et progéni­ture. La péri­ode de repro­duc­tion s’étendant sur presque toute l’année (de mars à novem­bre), et il y générale­ment plusieurs pontes par an. Les Cich­lides Mayas sont monogames. La femelle pond entre 100 et 500 œufs. Les deux par­ents s’en occu­pent et les pro­tè­gent. Ils les gar­dent sou­vent dans la bouche pour éviter que des moi­sis­sures se déposent dessus. Ils veil­lent égale­ment sur les alevins pen­dant un mois env­i­ron. Il a une durée de vie de 8 ans.

Habitat

L’aire de répar­ti­tion de Cich­la­so­ma uroph­thal­mus s’étend du Mex­ique au Nicaragua en pas­sant par toute la Pénin­sule du Yucatán, ain­si qu’au Sud de la Floride où il a été intro­duit dans les années 1980. On ren­con­tre le Cich­lide Maya dans les lacs, les riv­ières, les lagons, les estu­aires, les man­groves, etc. C’est un pois­son pos­sé­dant une grande capac­ité d’adaptation puisque, même s’il priv­ilégie les eaux saumâtres, il peut tolér­er un large éven­tail de taux de salin­ité (de l’eau douce à l’eau de mer). Il tolère égale­ment dif­férents taux d’oxygène et des tem­péra­tures entre 18 et 34°C, avec un opti­mum entre 28 et 33°C.

Menaces

Non défi­ni. C. uroph­thal­mus est appré­cié pour sa chair et est élevé en aqua­cul­ture. On ne sait ni par qui, ni pourquoi, ni quand exacte­ment cette espèce a été intro­duite en Floride.

Shipstern

Wir schützen 400 kmTropenwald in Belize.

Member of: