Systématique

Ordre:Lep­i­doptera
Famille:Nymphal­i­dae
Sous-famille:Nymphal­i­dae
Genre:Colobu­ra
Espèce:Colobu­ra dirce – Mosaïque zébrée

Description

La Mosaïque zébrée a une enver­gure de 6 cm env­i­ron. Le dessus des ailes est brun noirâtre, avec une grosse bande jaune blanchâtre sur chaque aile antérieure. Les marges supérieures et internes des ailes postérieures sont plus claires. Il y a deux petits ocelles bleu bril­lant tout en bas des ailes postérieures. Le dessous présente un motif de rayures noires et blanch­es, comme un zèbre. La large bande des ailes antérieures est égale­ment présente, mais elle est blanche. Les ailes postérieures sont en plus ornées de petits ocelles bleus cer­clés de noir et d’une tache orangée vers le bas. Le corps est brun dessus, et blanc avec des rayures lon­gi­tu­di­nales brunes dessous.

Les che­nilles sont noir velours, avec des tach­es blanch­es et de nom­breuses rangées de longues épines jaunes. La tête est noir bril­lant avec deux cornes proémi­nentes blanch­es ou jaunes avec le bout brun. Il y a en plus de cour­tes épines noires sur le côté de la tête.

Les chrysalides sont cylin­driques, allongées, et ressem­blent par­faite­ment à des petits bouts de bois morts.

Biologie

C. dirce se nour­rit du jus de fruits pour­ris, de jus de cadavre en décom­po­si­tion, et d’excréments. Les plantes hôtes sont toutes des espèces du genre Cecropia, de la famille des Moracées.

La mosaïque zébrée est un papil­lon diurne, act­if toute la journée Vers midi, mâles et femelles se perchent la tête en bas à 3-8 mètres du sol.

Les papil­lons de la famille des Nymphalidés ont la pre­mière paire de pattes réduite, et n’en utilisent donc que qua­tre pour marcher.

Habitat

L’aire de répar­ti­tion de Colobu­ra dirce  s’étend du Mex­ique au nord de l’Amérique du Sud, par­ti­c­ulière­ment dans le bassin de l’Amazone, et aux Caraïbes.

On ren­con­tre la Mosaïque zébrée jusqu’à 1500m d’altitude sur les deux côtes (Atlan­tique et Paci­fique). Il est com­mun dans tout type d’habitat, mais surtout dans les forêts sec­ondaires.

Menaces

Pas d’information.

Member of: